Figue d'Otake

Figue d’Otake

Numéro d'enregistrement 93
Nom du produit Figue d’Otake
Classification Fruit
Date de protection 2020/03/30
Préfecture Préfecture d'Akita
Ville de Nikaho
Adresse

Otake Fig Association

24Aza Shimogo, Otake, Nikaho City, Akita Prefecture

Zone de production

La figue d'Otake est une petite figue qui garde une peau bien verte même une fois mure.
 Ces figues sont principalement transformées en confitures, en compotes, en sauces, ou encore en figues confites.
 Grâce à leur belle couleur et à leur arôme doux et particulièrement raffiné, à leur consistance qui leur permet de ne se pas désagréger lorsqu'on les fait bouillir ainsi qu'à leur fermeté modérée, elles sont réputées pour être bien adaptées à être transformées de différentes manières. Ainsi, elles sont vendues à des prix plus élevés que les figues d'autres zones de production expédiées exclusivement pour être transformées.

Pour la production des figues d'Otake, on utilise des figues de la variété « Brunswick » ou des variétés aux caractéristiques équivalentes, qui sont cultivées dans la zone de production. Elles sont récoltées quand le fruit est encore ferme, sont triées selon leur taille puis expédiées.
 Les standards d'expédition stipulent que ne seront pas expédiés les fruits qui sont dégradés, comme ceux qui sont pourris, endommagés ou trop mûrs

Dans la zone au centre et au sud de la préfecture d'Akita, il existe une longue tradition de culture des figues au sein des propriétés, qui, alors qu'elles étaient encore immatures, étaient confites et conservées afin d'être dégustées durant l'hiver.
 Si l'on considère que les figues sont des fruits plutôt sensibles au froid, dans la ville de Nikaho, au sud de la préfecture d'Akita, les températures sont relativement clémentes et les chutes de neige peu abondantes, ce qui rend la culture des figues possibles.
 C'est vers 1975 que de nombreux acteurs comme les producteurs, les associations de producteurs, l'administration ou encore les personnes procédant à la transformation des fruits, ont décidé de coopérer afin notamment de créer une zone de production et de répondre à la demande locale. Des efforts ont ainsi été entrepris afin d'améliorer la qualité des figues destinées à être transformées et augmenter la production.
 En 2017, la surface cultivée était de 16 hectares.

Back to
top

Livrant le charme des produits traditionnels japonais