Tomate Nango

Tomate Nango

Numéro d'enregistrement 63
Nom du produit Tomate Nango
Classification Légumes /
Grains de céréales / Légumineuses
Date de protection 2018/08/06
Préfecture Préfecture de Fukushima
Bourgs de Minami Aizu, Tadami et Shimogo dans le district de Minami Aizu
Adresse

Nango Tomato Production Association
22-1 Kawakubo, Miyatoko, Minamiaizu Town, Minamiaizu County, Fukushima Prefecture

http://www.nangotomato.jp/index_pc.h tml

Zone de production

La tomate Nango est produite à partir de l'été jusqu'en automne, et est cultivée depuis plus de 50 ans.
 La tomate Nango se caractérise par son très bon goût et à sa bonne qualité générale assez stable et équilibrée. C'est grâce notamment à ces qualités reconnues sur les marchés de fruits et légumes de la région du Keihin (zone comprenant les villes de Tokyo, Yokohama et Kawasaki), qu'elle a réussi, à partir des années 1980, à se vendre en moyenne environ 10 % plus cher que les autres tomates de Fukushima (qui en termes de volumes traités sont parmi les plus importantes tomate d'été-automne).

Pour cultiver la tomate Nango, le groupe de producteurs utilise la variété qu'il a définie, sur la base de critères de goût et de compatibilité avec la zone de production.
 Si les conditions climatiques peuvent avancer ou retarder ce délai, on procède généralement à la plantation des jeunes plants (ce qui inclut également le bouturage) de mai à juin, dans des serres destinées simplement à les protéger de la pluie.
 De plus, les tomates dont la détérioration de la qualité a été constatée ne sont pas livrées. Cela inclut par exemple les tomates ayant des plaies qui ont entraîné une perte de jus ou celles qui sont particulièrement molles.

La tomate Nango est généralement cultivée parmi les montagnes, à une altitude supérieure à 350 mètres, dans une région connue pour ses fortes chutes de neige. Les températures sont donc plus froides qu'en plaine, et les variations de température entre le jour et la nuit sont également plus marquées. Grâce à ces conditions, la région est adaptée au bon développement des tomates.
 En 1962, dans l'ancien village de Nango, 14 professionnels donnèrent naissance à un groupe de recherche sur la tomate, et convertirent un terrain de rizières de 50 ares afin d'essayer de produire à la place des tomates : c'était le début de la tomate Nango. Par la suite, durant de nombreuses années, des initiatives systémiques ont été mise au point, afin de d'améliorer et stabiliser la qualité des tomates et leur goût. Entre autres, des moyens de culture permettant de protéger les tomates des pluies furent introduits, un système commun de sélection des fruits institué, et des salles réfrigérées de stockage de neiges installés.
 Au mois d'avril 2018, on comptait 124 producteurs de tomates Nango, représentant une superficie de culture de 35 hectares. Depuis plus de 40 ans, la production annuelle est supérieure à 2 000 tonnes.

Back to
top

Livrant le charme des produits traditionnels japonais