Kamisho Satoimo

Kamisho Satoimo

Numéro d'enregistrement 43
Nom du produit Kamisho Satoimo
Classification Légumes /
Grains de céréales / Légumineuses
Date de protection 2017/11/10
Préfecture Préfecture de Fukui
Kamishō District, Ōno City (As of June 30, 2017, the official administrative district name is: Kamishō Village, Ōno City, Fukui Prefecture)
Adresse

Terral Echizen Agricultural Cooperative,

1-1301 Nakabasami, Ōno City, Fukui Prefecture

http://jaterral.jp/

Zone de production

Les « Satoimo de Kamisho » sont une espèce indigène de pommes de terre douces appelées « communes de Ono » dont la chair est ferme et délicate, qui conservent leur forme à la cuisson et ont dans la bouche une sensation particulière d'élasticité.
 Chaque ferme sélectionne ses propres espèces, mais les méthodes de sélection des espèces de qualité supérieure sont strictement établies, et l'appellation « Satoimo de Kamisho (communes de Ono) » est ainsi préservée.
 Grâce à ces particularités, les « Satoimo de Kamisho » sont très estimées par les responsables des marchés, et elles s'échangent à prix élevé au cours de la haute saison entre les mois d'octobre et de décembre.

Les « Satoimo de Kamisho » sont cultivées sur les zones de production des pommes de terre douces communes de Ono.
 Les associations de producteurs possèdent leurs propres normes d'expédition, et n'expédient pas les pommes de terre qui n'y répondent pas, comme par exemple les pommes de terre malades ou abîmées, ou encore celles dont le séchage est insuffisant.

La zone de culture des « Satoimo de Kamisho » se trouve dans le nord-est du département de Fukui, et est entourée de montagnes dont l'altitude dépasse les 1000 mètres, comme par exemple le Mt Haku (1). L'éventail alluvial résultant de la sédimentation des terres glissant des montagnes constitue un terrain agricole dont le sol argileux est particulièrement bien irrigué.
 De plus, la période de croissance des « Satoimo de Kamisho » s'étend d'avril à novembre, et le climat particulier de cette cuvette connaît de fortes différences de température entre le jour et la nuit, et la fécule fabriquée pendant la journée se répartit facilement, ce qui permet de produire des pommes de terre douces riches en amidon et de grande qualité, qui ne se délitent pas pendant la cuisson. Les conditions de culture sont d'autant plus facilitées que les luxuriantes rivières de la région, telle la Kyutoryu-gawa (2), facilitent l'irrigation en été.
 L'origine historique de la culture de la pomme de terre douce dite commune de Ono n'est pas claire, et les espèces cultivées dans le fermes de la région présentaient une grande diversité, mais entre 1972 et 1975, une sélection de la variété dite commune de Ono fut organisée dans le district de Kamisho sous la direction du Centre pour le développement et l'amélioration de l'agriculture de Okuetsu, et la « Satoimo de Kamisho » fut désignée comme celle étant de meilleure qualité.
 La sélection s'est poursuivie par la suite, et plus de trente années ont permis d'affirmer petit à petit les particularités du produit, et l'on travaille aujourd'hui encore au maintien de l'espèce « Satoimo de Kamisho (communes de Ono) ».
 De cette façon, le maintien de l'appellation est contrôlé par les producteurs compétents, et les remarquables conditions géologiques et climatiques permettront sûrement d'améliorer encore les particularités de l'espèce.

  1. Mont Haku : 2702 m d'altitude. Situé dans le Parc National du même nom de la région du Hokuriku, il fait partie des cent plus belles montagnes du Japon. Le Mont Haku est également l'une des trois montagnes sacrées du Japon.
  2. Rivière Kyutoryu-gawa : La plus importante rivière de la partie nord du département de Fukui. Son nom signifie « le dragon à neuf têtes » et de nombreuses légendes à son sujet circulent depuis l'Antiquité.

Back to
top

Livrant le charme des produits traditionnels japonais