Higashine Sakuranbo

Higashine Sakuranbo
※提供元:果樹王国ひがしね6次産業化推進協議会

Numéro d'enregistrement 30
Nom du produit Higashine Sakuranbo,HIGASHINE CHERRY
Classification Fruit
Date de protection 2017/10/20
Préfecture Préfecture de Yamagata
Ville de Higashine et une partie des villes et cités adjacentes, dans la préfecture de Yamagata.
Adresse

“Higashine Fruit Kingdom” Fruits Industrial Cluster Association (Kaju Okoku Higashine Rokuji-Sangyouka Suishin Kyougikai)

1-1-1 Chuo, Higashine City, Yamagata Prefecture, 999-3795, Japan

Zone de production

La HIGASHINE CHERRY est le fruit du cerisier du genus Cerasus des Rosaceae typique de la ville de Higashine dans la préfecture de Yamagata. La variété principale est le Sato Nishiki, dont on dit qu'elle a la meilleure apparence et le meilleur goût.

La ville de Higashine est le lieu de naissance du Sato Nishiki, et depuis sa création, une technologie de culture a été établie à travers de nombreux tâtonnements. Un gros fruit riche en sucre et son bon goût marqué par un équilibre entre une douceur rafraîchissante et une acidité adaptée ont fait de ce fruit un favori des consommateurs et un cadeau très apprécié au début de l'été.

Pour maintenir la qualité du HIGASHINE CHERRY, on utilise des installations comme des abris contre la pluie, afin d'empêcher que les fruits ne se fendent, et un nid d'oiseau est utilisé sur le côté pour protéger les fruits des oiseaux sauvages. Ces abris contre la pluie ont été développés à Higashine, et ont contribué à l'extension rapide du Sato Nishiki, et après son introduction dans la production des cerises, cette dernière s'est stabilisée. En utilisant une feuille réflechissante sour l'arbre, on accentue la coloration du fruit. De plus, pour permettre un meilleur ensoleillement des fruits et des feuilles afin d'améliorer la croissance de ceux-ci, on élimine certains fruits lors du bourgeonnement et quand les fruits sont verts, et on retire des feuilles quand le fruit commence à rougir.

Bien que les cerises aient été distribuées et produites à travers le pays pendant l'époque Meiji (1868-1912), elles sont aujourd'hui limitées à plusieurs zones de production. En effet, les cerises ont besoin de conditions spécifiques de climat, de géographie, et de qualité du sol.

De manière générale, la différence de température entre le jour et la nuit a un effet positif sur la croissance des arbres fruitiers, et améliore la douceur du fruit. La zone de production du HIGASHINE CHERRE a de fait une grande différence de température entre le jour et la nuit, et en juin, pendant la saison du mûrissement, la différence est d'environ 12°C. De plus, bien que la mois de juin soit en partie couverte par la saison des pluies, cette zone de production a une faible pluviométrie, et le long temps d'ensoleillement a un effet positif sur le goût. Le sol typique du bassin alluvial de Midaregawa de la chaîne montagneuse de Ou est bien drainé et graveleux, et il est idéal pour la culture des cerises qui préfèrent un bon drainage et une bonne respirabilité.

La variété la plus cotée, le Sato Nishiki, a été créée en 1928, dans la ville de Higashine, par M. Eisuke Sato. C'est devenu depuis une variété représentative des cerisiers grace aux efforts et aux recherches des parties prenantes, et il est devenu très répandu dans cette région. Aujourd'hui le volume de production du HIGASHINE CHERRY est le plus grand du Japon, et le Sato Nishiki en représente 80%.

Back to
top

Livrant le charme des produits traditionnels japonais