Tajima Gyu / Boeuf de Tajima

Tajima Gyu / Tajima Beef
※提供元:神戸肉流通推進協議会

Numéro d'enregistrement 2
Nom du produit Tajima Gyu,Boeuf de Tajima
Classification Viande
Date de protection 2015/12/22
Préfecture Préfecture de Hyogo
Adresse

Kobe Beef Marketing and Distribution Promotion Association

88 Isumi, Tamatsu-cho, Nishi-ku, Kobe City, Hyogo, 651-2145, JAPAN

http://kobe-niku.jp/en/top.html  (English)

Zone de production

Le bœuf de Tajima est produit à partir de la race de haute qualité Tajima élevée dans la préfecture de Hyogo, depuis l'âge de 28 mois, à une moyenne de 32 mois environ.

Le bœuf de Tajima, dont cette viande est tirée, a une peau mince et élastique, un poil doux et duveteux, et des muscles tendus dus à de nombreuses améliorations. Outre le bon goût de sa viande, de nombreux morceaux sont comestibles grâce à ses os fins et sa faible graisse sous-cutanée. On peut dire que cette race est une des plus adaptées à la consommation.

Le bœuf de Tajima a été élevé comme bétail pendant environ 1200 ans dans les, montagnes de la région de Tajima, au nord de la préfecture de Hyogo, dans un environnement privilétié par un air pur, des sources d'eau cristalline et une herbe de montagne abondante. Durant l'ère Meiji, la race fut reconnu comme un pédigrée de haute qualité, et ils ont continué depuis à être élevés comme une race à viande de haute qualité.

C'est une race docile, et grâce à leur finesse et à la douceur de leur caractère, l'élevage s'est petit étendu depuis la région de Tajima à l'ensemble de la préfecture de Hyogo.

 Si on se tourne vers l'histoire, il est écrit dans le 29ème rouleau du « Shoku Nihongi », chronique officielle de l'histoire de la période de Nara complété en 797, que « le bœuf de Tajima est pariculièrement adapté aux travaux agricoles et au trait. » Le bœuf de Tajima est également mentionné par une peinture dans le « Kokugyuujyuzu » (10 peintures de bœufs japonais) qui daterait de 1310. Il avait un petit corps nerveux, et était très utilisé dans les petites rizières pour les travaux de la ferme et pour porter des charges. La qualité particulière du bœuf de Tajima vient de l'herbe grasse qui pousse dans la région grâce à la rosée abondante due à l'importante différence de température entre le jour et la nuit, et à l'eau riche en minéraux.

La viande du bœuf de Tajima est consommé depuis l'ouverture du port de Kobé en 1886. On dit que les étrangers qui vinrent au Japon à cet époque furent captivés par son goût. Depuis lors, des échoppes de « marmite de boeuf », des « sukiyaki » furent préparés à la maison, et le bœuf de Tajima devint synonyme de festivités.

Back to
top

Livrant le charme des produits traditionnels japonais