Ichida Gaki

Ichida Gaki
※提供元:みなみ信州農業協同組合

Numéro d'enregistrement 13
Nom du produit Ichida Gaki, ICHIDA GAKI,ICHIDA KAKI
Classification Aliments transformés
Date de protection 2016/07/12
Préfecture Préfecture de Nagano
Ville d'Iida, district de Shimoina District, ville d'Iijima et village de Nakagawa dans le district de Kamiina, tous dans la préfecture de Nagano
Adresse

JA-Minami Shinshu (Japan Agricultural Cooperatives)

3852-22 Kitagata, Iida City, Nagano Prefecture, 395-0192, JAPAN

http://www.ja-mis.iijan.or.jp/

Zone de production

L'Ichida gaki est un kaki séché avec une texture fine et unique, couverte d'une poudre blanche, fait exclusivement avec des kakis cultivés dans la ville d'Iida, dans la préfecture de Nagano, de la ville d'Iijima et du village de Nakagawa situés dans les régions de Shimo-ina et Kami-ina.

Le kaki d'Ichida est une variété partculièrement riche en sucre, avec plus de 18% à maturité, et sa teneur en sucre peut s'élever à la hauteur de 65 à 70% une fois séché et condensé. Comme ses sucres sont principalement du glucose et du fructose, son goût est élégant, onctueux et sucré. L'Ichida gaki a une couleur beige, et une chaire moëlleuse, mais en plus des qualités du kaki nature d'Ichida, un séchage minutieux et un pétrissage approprié sont également très importants.

Les kakis sont pétris de nombreuses fois en utilisant une machine tout en ajustant la quantité de fruit et le temps. Avec les kakis d'Ichida, qui sont de petite taille, le pétrissage donne de bons résultats et le moëlleux du fruit est très bien préservé. De plus, le glucose qui exsude de la puple se cristallise à la surface pour former une poudre blanche qui donne à la surface un lustre subtil, semblable à du maquillage.

La zone de production de l'Ichida gaki est constituée de vergers fruitiers qui s'étendent en terrasses sur les rives de la rivière Tenryu. A la fin de l'automne et au début de l'hiver, c'est-à-dire à la saison où le kaki est récolté, un brouillard monte de la rivière Tenryu à cause des températures glaciales au petit matin et le soir. Le brouillard de la rivière remonte les terrasses, apportant une température idéale et des conditions d'humidité qui dessèchent même les petits kakis d'Ichida.

On dit que les kakis amers étaient cultivés dans cette région et que la transformation était en place depuis la période Kamakura. On raconte que le kaki d'Ichida est issu d'un vieil arbre à kaki qui se trouvait sur le terrain du sanctuaire de Shimoda dans les années 1800. La rumeur voulut que les « kaki cuits » faits avec ces fruits étaient délicieux, on le cultiva petit à petit dans tout le village.

1921, des volontaires du village d'Ichida de l'époque ont mené de nombreuses études, et ont créé un kaki séché qui avait une couleur et un goût excellents. Ils ont été expédié jusqu'aux marchés de Tokyo, et furent baptisés Ichida gaki, d'après leur lieu de naissance. L'Ichida gaki est mangé comme nourriture conservée de Janvier à Février, et il est désormais intégré à la tradition régionale dite Hatagame (renforcement des dents) lors des festivités du nouvel an.

Back to
top

Livrant le charme des produits traditionnels japonais